Herbert Foundation

Time Extended /1964-1978. Part II

Works and Documents from the Herbert Foundation

Herbert Foundation, Gand

17 septembre, 2017 – 30 juin, 2018

A partir du 17 septembre 2017, Herbert Foundation présentera une version retravaillée de l’exposition Time Extended / 1964 – 1978, qui a ouvert ses portes en septembre 2016. Dans la présentation actuelle, de nouveaux accents seront mis grâce à une deuxième sélection d’œuvres et de documents.

L’exposition est marquée par une délimitation historique et se concentre sur la période autour des événements de mai 1968. Les importantes évolutions sociales qui sont apparues de par le monde entier pendant ces années turbulentes, ont également eu un impact considérable sur le monde artistique.

Le monde des arts, le talent d’artiste et l’interprétation du terme ‘art’ ont été analysés de manière critique. Des expositions comme Op Losse Schroeven (1969), When Attitudes Become Form (1969), Sonsbeek buiten de perken (1971), documenta 5 (1972) et les rencontres avec les galeristes Fernand Spillemaeckers et Konrad Fischer ont défini les fondements de la collection d’Annick et Anton Herbert depuis 1973.

Time Extended / 1964 – 1978. Part II présente une nouvelle sélection d’œuvres d’entre autres Carl Andre, Sol LeWitt, Robert Barry, On Kawara, Lawrence Weiner, Giovanni Anselmo, Mario Merz, Marcel Broodthaers, Joseph Kosuth et Jan Dibbets. Un grand nombre de documents accompagnent les œuvres d’art: livres d’artistes, affiches, cartes d’invitation et magazines. Cette nouvelle sélection de matériel d’archives offre une vue passionnante sur l’œuvre des artistes suivis par Annick et Anton Herbert pendant la première période de leur collection.

Le titre de l’exposition est tiré de l’édition Time Extended / Distance Extended (1969) de Dan Graham. Une grille carrée exprime le champ de tension entre le temps et la distance qui s’étendent continuellement. De façon indirecte, le titre souligne comment depuis 2016, les expositions temporaires font place à des présentations de longue durée. Ces expositions de longue durée n’ont cependant pas de caractère statique, mais subissent différents changements intermédiaires en relation aux prêts internationaux et aux événements.

Grâce à une carte de réduction, inspirée de la fascination de Mario Merz pour la séquence mathématique de Fibonacci, les visiteurs peuvent voir l’exposition à plusieurs reprises à un tarif graduellement réduit. Chaque fois, ils découvriront d’autres facettes de l’œuvre des artistes. Et, tout comme pour la séquence de Fibonacci, ceci est également un processus sans point final.

Pour plus de détails sur les modalités de visite, cliquez ici

×